Sels pour fourrage

Fotolia_42431646_XS.jpg
Fotolia_36422789_XS.jpg
Fotolia_45652735_XS.jpg
cheveaux.jpg

 

Le sel et la conservation des foins

Conservation des qualités nutritives des fourrages en empêchant leur fermentation.
Le sel favorise l’appétence des ensilages d’herbe et de maïs.
Le sel assèche les foins récoltés dans des conditions humides et limite ainsi leur échauffement et le risque d’incendie.

 

Le salage des foins est recommandé pour améliorer le stockage et la conservation. Le sel favorise la dessication, préserve la valeur alimentaire et limite la montée en température du fourrage.

 

La dose de sel à utiliser est en moynne de 1%; avec un fourrage de bonne qualité et des conditions de récolte satisfaisantes, 5 à 10 kg de sel/tonne brute suffisent (10 à 20 kg de sel/tonne brute pour un fourrage médiocre (mouillé)).

 

Le sel et la conservation des ensilages

C'est un produit bactériosatique qui, en agissant sur la pression osmotique, bloque les fermentations indésirables.

Apporté en couverture du silo, il permet de réduite le nombre de spores butyriques, qui sont surtout présentes dans les zones périphériques, à la surface et sur les côtés. En effet, ces zones sont les plus sensibles car les moins tassées et les plus exposées au contact de l'air.

 

Des essais réalisés par l'ITEB ont prouvé que l'emploi de sel, à raison de 3mg/m3 en zone superficielle sur silo permet de rédutie de 75% la contamination butyrique.

 

Le salage des silos d'herbe ou de maïs en couverture permet :

 

 

 

vente de sel agricole

 

Nous consulter pour les offres au 02 47 55 60 30 ou par email aromys@aromys.fr

Nous situer

Aromys est située à Neuillé Pont Pierre en indre et loire (37), nous distribuons sur la France entière et à l’export

Nous contacter